Ouverture aux titulaires d’un doctorat d’un Concours IPEF sur titres et travaux,

Jeudi 3 août 2017, par Nicolle Mathys // Actualités

Bonjour,
L’Amengees souhaite relayer cette information qui concerne les anciens titulaires d’un doctorat.

Cette année pour la première fois, il a été décidé d’ouvrir le recrutement du corps des Ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts (IPEF) à des personnes titulaires d’un doctorat pouvant déjà avoir une expérience professionnelle, dans les conditions suivantes :

* Les candidats doivent avoir obtenu leur doctorat avant le 1er janvier 2017,
* La thèse doit relever d’un des deux domaines de spécialité suivants, choisis pour l’édition 2017 de ce concours :
* économie des filières agricoles et agro-alimentaires ;
* prévention, évaluation, gestion et/ou traitement de risques.

Il n’y a pas de limite d’âge pour ce concours ; il est ouvert aux personnes en post-doctorat comme à celles ayant déjà développé une expérience professionnelle plus longue par des activités de recherche ou dans d’autres types de responsabilités. Il n’y a pas besoin d’être déjà fonctionnaire pour candidater.

Cette voie d’accès au corps des IPEF par concours externe sur titres et travaux étant une première édition, nous vous remercions de faire connaitre autant que possible cette opportunité à des personnes susceptibles d’être intéressées et de relayer cette information. A cet effet, vous trouverez ci-joint une fiche d’information, diffusable et affichable en tant que de besoin.

L’ouverture de ce concours est prévue le 2 août 2017, avec comme date-limite de candidature le 22 septembre 2017. Toutes les informations seront accessibles sur le site du bureau des concours du Ministère de la Transition écologique et solidaire : www.concours.developpement-durable.gouv.fr/<http://www.concours.developpement-d...>

La cible première n’est pas d’affecter ces nouveaux IPEF directement dans les établissements de recherche ou d’enseignement supérieur, mais d’ouvrir les corps de l’Etat, dans l’ensemble de leurs missions, à des personnes issues d’un parcours de formation par la recherche.

Répondre à cet article