Que deviennent les pesticides relargués dans la nature ? Une réponse par un chercheur de l’ENGEES à l’AG AMENGEES du samedi 28 janvier 2012

Mardi 17 janvier 2012, par Philippe Arnoux // Evènements

Que deviennent les pesticides relargués dans la nature ? Une fois que toutes ces molécules ont fait leur effet sur les plantations, que deviennent-elles ? Comment se dégradent-elles ? Comment se transforment-elles et se combinent-elles à d’autres ?

Des universitaires essaient de comprendre, à Rouffach en particulier, grâce à un projet transfrontalier européen.

C’est sur ce site de Rouffach (Alsace), mais aussi à Alteckendorf et à Eichstetten (près de Fribourg) que des chimistes, biologistes, toxicologues et autres hydrogéologues travaillent à présent. Ils ont trois ans pour « mieux comprendre le devenir des différents pesticides qui peuvent être dégradés par le soleil, l’eau, les bactéries ou prélevés par les plantes présentes dans le bassin de rétention », explique Sylvain Payrandeau, chercheur et professeur à l’Engees, l’École nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg.

Sylvain Payrandeau présentera l’impact des zones humides sur la qualité de l’eau à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’AMENGEES le samedi 28 janvier 2012 matin.

Répondre à cet article