Signature d’une convention de partenariat ENGEES/IRH

Lundi 27 juin 2016, par Pierre Harguindeguy // Actualités

A l’occasion du dernier Conseil d’Administration de l’ENGEES, une convention cadre a été signée entre Jean-François Quéré, directeur de l’ENGEES et Delphine Villard Fraysse, directrice générale d’IRH et diplômée de l’école (promotion GAP 90-93).

Cette convention porte sur les domaines de la formation, du recrutement, de l’accueil de stagiaire et d’apprentis, de la recherche et du développement

En matière de recherche, des collaborations seront menées selon la politique d’innovation et développement du Groupe IRH Environnement et les compétences des laboratoires de recherche de l’ENGEES. Les thématiques de projets concerneront notamment la métrologie, la gestion des risques, la gestion patrimoniale en assainissement ou encore la gestion efficiente du système de distribution d’eau potable. Ce sujet fait l’objet d’un appel à projet associant le Groupe IRH, l’ENGEES et d’autres partenaires. Il vise à développer des solutions intégrées conciliant ainsi des dimensions techniques, économiques et environnementales. Ces solutions seront le fruit des résultats de recherches appliquées, de l’expertise des partenaires et de leur retour d’expérience.

Dans le domaine de la formation, les professionnels du Groupe IRH Environnement pourront apporter leur expertise au sein de la formation d’ingénieurs mais également de la formation professionnelle de l’ENGEES sous forme de conférences, d’interventions, de jurys etc.
L’ENGEES pourra contribuer à des actions de formation continue du personnel du Groupe IRH, par son catalogue de formations ou dans le cadre de l’élaboration d’un plan de formation.

La convention définit également des actions facilitant l’insertion et le recrutement comme la diffusion active des offres de stage et d’emploi ciblées de la société auprès du vivier des étudiants, apprentis ou diplômés de l’ENGEES. Des projets tutorés, qui entrent en vigueur en formation d’ingénieurs ENGEES dès 2016, pourront également être mis en place. Deux projets seront menés par des groupes d’étudiants au cours du premier trimestre, sur la thématique des services apportés par les drones dans les métiers de l’eau et de l’environnement et sur la performance des stations d’épuration du futur.

Répondre à cet article