Pour la création d'un Ordre National des Ingénieurs

Forums liés aux articles de la partie "Actualités" du site

Modérateur: Conseil d'administration de l'AMENGEES

Messagepar Actualités AMENGEES le Jeu 4 Avr 2013 21:33

Actualités AMENGEES
amicaliste timide
 
Messages: 0
Inscription: Dim 12 Juil 2009 16:22

Re: Pour la création d'un Ordre National des Ingénieurs

Messagepar Samuel PHAM le Sam 12 Oct 2013 0:06

Bonjour,

Je suis ingénieur de la promo Loire Atlantique (2002-2005). Je travaille actuellement à Montréal (Canada). Ici pour pouvoir exercer la profession d’ingénieur, il faut être inscrit à l’Ordre des Ingénieurs du Québec.
Vivant au quotidien ce qu’est la réalité d’un ordre des ingénieurs, je me permets d’apporter mon point de vue sur la création Ordre National des Ingénieurs en France.


Voici quelques explications sur le fonctionnement d’un ordre d’ingénieurs et de la réglementation associée:

au Québec, la notion d’ordre est régie dans un code appelé "code des professions".
Les ingénieurs ont un « titre réservé » : ne peut être appelé "ingénieur" qu’une personne inscrite au tableau de l’ordre. Le fait d’utiliser le titre d’ingénieur sans faire partie de l’ordre est considéré comme « usurpation du titre d’ingénieur ». Cette infraction est passible d’une amende de 1 500 à 20 000$.
Les ingénieurs ont également un champ de pratique dit « exclusif ». Certains actes leur sont réservés par la loi. au même titre que les médecins, de l’ordre des médecins, qui sont les seuls à pouvoir établir des ordonnances, les ingénieurs sont les seuls autorisés à effectuer certaines tâches.
Par exemple, il est interdit à une personne qui n’est pas inscrite au tableau de l’ordre de dimensionner une station de pompage ou de réaliser un plan de projet de canalisations. Tous les plans doivent être scellés par un ingénieur (avec sont sceau ou de manière numérique sur un système appelé Notarius)
Si vous êtes par exemple technicien et que vous réalisez un plan, vous êtes coupable de « pratique illégale de l’ingénierie » et pouvez être poursuivi.


Je suis défavorable à la création d’un Ordre National des Ingénieurs de France:

- A partir du moment où un ordre des ingénieurs est crée, l’adhésion devient obligatoire, vous devrez payer une cotisation annuelle obligatoire à l’ordre (425$ pour l’année 2013 pour l’Ordre des ingénieurs du Québec);
- La notion de « pratique exclusive » crée artificiellement une pénurie de main d’œuvre pour la conception d’ouvrages d’art, la réalisation de plans, estimées, etc. Cela garantit un bassin d’emploi réservé pour les membres mais est contraire à l’intérêt général;
- Même avec un ordre des ingénieurs, on ne constate dans les faits aucune amélioration significative de la « protection du public », l’« éthique » et la « garantie de qualité ». Par exemple, au Québec, de nombreux scandales ont éclatés publiquement suite à des affaires de corruption d’ingénieurs du service public. L’inefficacité de l’ordre à prévenir et sanctionner les membres fautifs a fortement été mise en évidence dans les médias québécois;
- La création d’un Ordre National des Ingénieurs de France scelle un monopole de pilotage des ingénieurs, ce qui rend la profession vulnérable au lobbying.

Quelque soit notre position sur le sujet je pense qu’il serait souhaitable que les ingénieurs et le public soient consultés sur la proposition de création d’un ordre national des ingénieurs. Il s’agit d’une question de société importante.
L’AMENGEES peut elle nous dire qui peut participer à la « concertation nationale en vue de la création d’un Ordre des Ingénieurs » et comment le faire ?


Samuel PHAM
Samuel PHAM
amicaliste timide
 
Messages: 1
Inscription: Mer 10 Déc 2008 0:35


Retourner vers Commentaires des articles des actualités de l'AMENGEES

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron